Comment faire l’avis de décès d’un proche ? 

Comment faire l’avis de décès d’un proche ? 

Bien qu’aucune loi ne l’impose, la rédaction d’un avis de décès à la perte d’un proche est une coutume bien ancrée en France. L’avis de décès ou l’annonce nécrologique est un texte destiné à être publié dans un journal papier (régional, local, national, etc.) ou dans la presse en ligne afin d’informer les tiers de la mort de la personne.  

En outre, il communique des informations essentielles quant à l’organisation des obsèques du défunt afin de permettre à quiconque le souhaite de se rendre aux funérailles pour honorer le défunt par un dernier hommage.  

Même si la rédaction est assez libre, un avis de décès doit néanmoins répondre à certaines règles de présentation puisqu’il doit être publié dans un journal au format bien défini. 

Voyons comment faire l’avis de décès d’un proche. 

Les mentions courantes d’un avis de décès 

La rédaction de l’avis de décès suit un schéma traditionnel et assez formel. Un avis de décès contient donc différentes parties. 

Les informations sur la famille du défunt annonçant le décès 

Un avis de décès commence par un récapitulatif de la famille du défunt annonçant le décès avec le nom et prénom de la personne et son lien avec le défunt : épouse ou époux, enfants, parents, frères et sœurs, etc. 

Les membres de la famille sont généralement indiqués dans l’ordre de leur degré de parenté (du plus proche au plus éloigné) ou bien du plus âgé au plus jeune. 

L’annonce du décès 

Une formule solennelle vient ensuite annoncer le décès. Elle exprime l’émotion ressentie, par exemple « ont la tristesse de vous annoncer le décès de », suivie du nom complet du défunt ainsi que son âge ou sa date de naissance et le jour de son décès.  

Si la famille le souhaite, elle peut préciser les circonstances de la mort. 

Les informations relatives à la cérémonie des obsèques 

Ensuite, il convient d’indiquer les informations relatives à la cérémonie des obsèques afin que chaque personne qui le souhaite puisse se rendre sur le lieu de la cérémonie :  

  • date ; 
  • heure ; 
  • lieu de la cérémonie (cimetière, crématorium, chambre funéraire pour la mise en bière du corps) ; 
  • nature de la cérémonie (civile ou religieuse) ; 
  • caractère intime ou non de la cérémonie (« dans l’intimité des proches »). 

La conclusion de l’avis de décès 

L’avis de décès se termine généralement par des remerciements, au personnel soignant par exemple, ou par des informations complémentaires, le plus souvent une adresse postale pour l’envoi des lettres de condoléances ou de fleurs. 

La publication de l’avis de décès 

L’avis de décès doit ensuite être publié dans un journal local (le plus souvent), régional ou national si telle est la volonté de la famille.  

Voici quelques journaux locaux de Gironde offrant une rubrique nécrologique :  

  • Le Courrier Français ; 
  • Le Républicain Sud-Gironde ; 
  • Les Convois funéraires Sud-Ouest ; 
  • le carnet Haute Gironde ; 
  • Le Journal du Médoc ; 
  • le carnet Le Résistant ; 
  • La Dépêche du Bassin. 

Il est bien entendu possible de publier un avis dans plusieurs journaux d’échelle différente.  

(Crédit photo : iStock)

Les plus lus

Comment trouver des pompes funèbres ? 

S’occuper de l’organisation des funérailles lors du décès d’un proche est un moment pénible auquel nous ne sommes jamais vraiment préparés. Heureusement, les pompes funèbres

Les plus lus

Comment trouver des pompes funèbres ? 

S’occuper de l’organisation des funérailles lors du décès d’un proche est un moment pénible auquel nous ne sommes jamais vraiment préparés. Heureusement, les pompes funèbres